Page Loading... please wait!

The page still does not show? Click here
 

JDR Onirique Forum Index :: FAQ :: Search
MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  ProfileProfile  Log in to check your private messagesLog in to check your private messages  Log inLog in   RegisterRegister

[Univers] Traditions

 
Post new topic   Reply to topic    JDR Onirique Forum Index -> JDR Onirique -> Conception
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Vincent
Administrateur




Posts: 23
Joined: 24 Nov 2014

PostPosted: Thu 21 Nov - 20:56 (2019)    Post subject: [Univers] Traditions Reply with quote



CHŒUR CELESTE
L'Unique est glorieux et sans nom. L'Unique porte tous les noms lui étant chantés.
Ecoute le Chant qui s'incarne en toi et qui t'entoure, et tu connaîtras l'Unique.


Adytum : terme pouvant désigner un sanctuaire, un temple, une basilique, etc.
Bureau de l'Académie : partie du Chœur ayant pour tâche d'enseigner de nouveaux apprentis et d'élaborer un programme d'études que les apprentis pourraient étudier.
Bureau de l'Inquisition : partie du Chœur se chargeant d'enquêter sur les crimes ecclésiastiques commis par des membres du Choeur. Pouvoir dérivé de la Curia.
Catéchuménat : période d’étude et de formation d’un Apprenti.
Catéchumène : Apprenti.
Chant : Mysticisme.
Choriste : Mystique.
Curia : conseil d’administration du Chœur.
Défiants : ceux qui ont lutté contre l’autorité de l'Unique.
Exarque : Maître.
Fidèle : membre du Chœur Céleste. Ces Mystiques qui suivent le projet de l'Unique de réunir l’humanité sur Terre.
Grand Adytum : siège de l’autorité du Chœur.
Livre des Âges : textes sacrés du Chœur Céleste.
Enchiridion : (grec, "manuel.") Portion du Livre des Âges qui résume les croyances du Chœur.
Métempsychose : ancienne croyance en la réincarnation.
Pontifex Maximus : figure d'autorité centrale pour le Chœur, Chancelier le plus respecté.
Précepte : Mentor.
Premiers Chanteurs : premiers et les plus puissants Mystiques.
Presbytère : Adepte.
Les Quatre Âges : concept qui divise l'histoire en quatre âges, chacun représentant une époque différente dans l'histoire du Chœur.
Premier âge : les premiers jours, l'époque de la préhistoire, lorsque les premiers Chanteurs marchaient sur la Terre. Cet âge a pris fin au deuxième siècle avant notre ère.
Deuxième âge : temps écoulé depuis l'établissement de la Congrégation (deuxième siècle avant notre ère) jusqu'à la bataille du pont de Milvian (312 de notre ère).
Troisième âge : domination chrétienne au sein de la Congrégation, de la bataille du pont de Milvian à la convention de la tour d'ivoire en 1325.
Quatrième âge : domination de l'Ordre de la Raison, du XIVe siècle à nos jours.
Réconciliation : fin des temps, à laquelle tous la création sera être unie. Les disciples de l'Unique y seront récompensés ; ses adversaires seront détruits. Certains pensent qu'une grande guerre se produira.
Les Trois Interrogations : les trois inquisitions de l’Église catholique romaine, notamment en raison de l’énorme influence ecclésiastique exercée par l’Église romaine et du changement profond qui a résulté de ces Inquisitions.

Le Chœur Céleste pense que son devoir doit être consacré à la protection des Dormeurs et à les guider vers l'Ascension dans la compréhension de l'Unique. Réunifiant de multiples religions tantôt tolérantes, tantôt implacables, la Tradition a toujours cherché un moyen, un concept, une idée supérieure capable d'unifier l'humanité sous son influence.
Le Chœur Céleste se distingue par cette conviction profonde de rallier différentes fois dans un monde commun. C'est ce désaccord avec la Cabale de la Pensée Pure qui a provoqué la chute de la Tradition, désormais déclarée hérétique.



Factions - les Ordres Gardiens
Factions les plus célèbres, les plus respectées et les plus redoutées du Chœur Céleste. Leurs noms sont certainement ternis à cause de leurs erreurs et leurs jugements erronés ayant servi à soutenir les pires crimes des Croisades, mais leurs conseils et leur protection sont de plus en plus demandés de nos jours.
Les Monistes : Cette faction insiste sur le principal message du Chœur, en étant la voix dominante et en dirigeant l'organisation principale. Pour l'ensemble de la Congrégation, elle veille à ce que toutes les confessions, tous les peuples et toutes les créations ne fassent qu'un. Pour les Monistes, l'Unique peut prendre n'importe quelle forme, et seules les limitations humaines entraînent des divergences d'opinions. La tolérance et l'ouverture d'esprit sont donc essentielles. Les Monistes croient que la religion mondiale devrait être formée en une syncrétion d'opinions pour un ensemble de croyances que tout le monde pourrait apprécier. Ils souhaitent unifier le christianisme avec les autres systèmes de croyances du monde entier. Les Monistes sont souvent de grands diplomates et débatteurs.
L'Ordre de Saint-Christophe : Ordre de guerriers chrétiens pratiquant le vigilantisme social, voué à la protection des innocents et des persécutés. Les cabales intègrent les femmes, dans le but commun de rendre le monde meilleur pour tous les peuples, apportant justice et miséricorde à ceux qui souffrent. Ils se confrontent généralement la noblesse corrompue, la bourgeoisie abusive et les guides de crime organisé.
Les Lions Messianiques : Voie Judaïque veillant sur les juifs en exil face à la persécution de l'Inquisition. Ses membres se concentrent sur la Kabbale et consultent la Torah en tant qu'outil d'utilisation du mysticisme. Ils décrivent l'influence de Dieu comme omniprésente dans le monde, mais ils croient également que cette influence est subtile et cryptée.
Ils ont peu de hiérarchie globale, mais ont des normes strictes en matière d'adhésion, qui est réservée aux érudits juifs orthodoxes d'au moins 40 ans, mariés et ayant une forte foi. Les aînés sont respectés pour leur sagesse, tandis que la plupart des étudiants suivent des cours particuliers même en tant que Dormeurs et sont soigneusement dirigés vers l'Eveil, créant ainsi une société très homogène.

Factions - les Ordres théologiques
Ces groupes se concentrent davantage sur l'introspection, la théologie, la philosophie ou l'orthodoxie religieuse. Ils attirent les choristes qui travaillent davantage dans les domaines de la pensée pure. Ils viennent souvent de différentes religions et ont différents objectifs. Ils sont unis par leur amour de la pensée et du débat et souvent par leur désir de changement. Les ordres théologiques réfléchissent constamment aux moyens d'améliorer le Chœur, leurs communautés et le monde, même si leurs idées ne sont pas toujours d'accord.
Les Enfants d'Albi : Secte végétarienne d'influence gnostique, qui croit que le monde matériel est corrompu et que la pureté ne se trouve que dans les choses spirituelles. Ses membres rejettent l'autorité des mortels et sont fortement favorables à la séparation de l'église et de l'état. Ces anti-matérialistes pensent que le monde est le royaume pervers de Satan, conviction primordiale découlant des croyances cathares. Ayant été persécutés en tant qu'hérétiques, ils ne font toujours pas entièrement confiance au Chœur.
Les Enfants de Mithra : Ils forment un petite culte souterrain, mais militant, embrassant le culte romain du mithraïsme, dont la divinité a également été confondue avec l'Archange Saint-Michel. Ces soldats ont encore des rancunes à l’égard du Chœur à cause des persécutions du christianisme, mais ils sont devenus les défenseurs dévoués à la Tradition, estimant que tous les membres ont droit à la sécurité dans leur quête du divin. L'Ordre des Fils de Mithra se considère comme le gardien et force militaire de la Congrégation.
Soufis : Bien qu'étant à l'origine liés avec les Ahl-i-Batin, un certain nombre de Soufis Éveillés ont rejoint la Congrégation. Des rumeurs persistent selon lesquelles ces Choristes végétariens sont les gardiens de trésors secrets des Batini, intellectuels et matériels, et que les Batini restants utilisent ces chanteurs musulmans pour communiquer avec les autres traditions (ou les manipuler).

Historique : Valoran est venu au Chœur Céleste de nombreuses années après le Schisme de la Miséricorde - l'événement qui a déchiré les Choristes au sein de l'Église. Cet événement lui a fait prendre conscience qu'il y avait beaucoup de façons de donner une plus grande gloire à l'Unique, et qu'une variété de voix/voies créait une harmonie plus riche. Valoran était plus ouvert d'esprit que la plupart de ses semblables, et présentait ce point de vue aux autres Choristes avec plus ou moins de succès. Il a œuvré pour que les autres membres de sa Tradition élargissent leurs perspectives à partir de son exemple. À cette fin, il est devenu un fervent partisan d’Horizon, même si dans son ensemble sa Tradition ne l’est pas. Il estime que le seul moyen pour que le Chœur ne devienne pas archaïque et inutile est d’entretenir le contact régulier avec les autres.

Conseils de role-play : Parlez avec une détermination discrète. Ceux dont les esprits sont fermés vous frustrent. Faites preuve d'une grande préoccupation pour l'avenir et pour la place du Chœur Céleste.



Concept : Guérisseuse et auteur reconnue par le Chœur

Historique : Bernadette est née en 1417, et ses jeunes années se sont passées à l'ombre de la main de fer d'un fanatisme religieux en pleine ascension, d'une crise économique qui frappait la France, et de l'apparition de la Peste Noire. A la suite de son Eveil, ses parents l'ont confiée au Second Ordre des Dominicains - les théologiens connus sous le nom de Frères Noirs, qui dirigeaient l'Inquisition - et à une vie de vœu de pauvreté. Cette vie de dévotion religieuse a influencé Bernadette à voir le monde en noir et blanc, bien et mal, chrétiens et hérétiques. Les teintes de gris étaient au delà de ses capacités de compréhension. Ceci se reflétait dans ses talents de guérisseuse : elle apposait les mains sur les esprits endommagés et les affinaient en ce qu'elle croyait être leur plus pure forme. Pour Bernadette, les théologiens de l'Ordre, les Chrétiens, étaient bons. Et les Mages qui commettaient l'hérésie en s'opposant à sa doctrine étaient mauvais.

Sœur Bernadette a participé à l'Inquisition, qui a exploité ses talents mystiques, utilisant son peu de culture pour lui faire commettre des atrocités. Elle a quitté les Ordres et l'Inquisition après qu'ils aient commencé à l'utiliser pour condamner des gens innocents, pour des prétextes économiques ou politiques. Elle a condamné quelques Mages, mais elle s'est justifiée ces actes à elle même plus tard, parce qu'elle les avaient jugé en fonction des critères religieux de l'hérésie.
Une nuit, en 1443, alors qu'elle embarquait avec le Grand Inquisiteur pour une mission secrète motivée par la politique, elle a fuit le campement. Cela faisait 12 ans qu'elle était avec l'Ordre Dominicain. Elle a successivement rejoint plusieurs groupe de pénitents, de flagellants et suivants de nouveaux messies et de "saints" charismatiques qui se préparaient à la venue d'un nouvel âge religieux. Dévouée à la guérison de ceux qui souffraient de la Peste Noire, elle a travaillé avec des sorciers, des médecins et des Mages, en tant que doctoresse itinérante pendant plus d'une décade. Travaillant dévotement, elle est devenue désabusée par ceux utilisaient ses talents pour leur ramener de l'argent.

Bernadette a ensuite rencontré Valoran et a peu après été élue au sein de la Première Cabale en tant que représentant du Chœur Céleste. Une amitié particulière est née entre elle et Eloine, car il était dit qu'elles étaient sœurs spirituelles, forcées de se rencontrer l'une l'autre au travers de leurs vies successives, comme amies, comme amantes, ou comme ennemies. Hélas, l'épée qui les a séparées était Heylel, le dirigeant de la Première Cabale, dont le pouvoir était tel qu'il attirait à lui tout membre du groupe, physiquement ou métaphoriquement. L'attirance de Bernadette n'était que métaphorique, mais Eloine a consommé son amour pour Heylel. Après qu'elle ait commencé à partager sa tente, l'amitié qui s'était épanouie entre les deux femmes a vite décliné. Bernadette regardait avec méfiance et suspicion ses émotions nées dans la jalousie, Bernadette gardant en elle le secret de son attirance pour Heylel.
Bernadette a survécu physiquement aux tortures infligées par la Cabale de la Pensée Pure durant son emprisonnement, et a vécu pour chanter ses épreuves.

Défauts : Sombre secret : ancienne inquisitrice ; trouble de la personnalité multiple, illettrée, inapte aux autres langues, phobie des serpents, idéaliste des Mages (perçus comme des anges).
Apparence : Adulte à l'aspect enfantin, fragile, pure et innocent.







VERBENA
L'Arbre de Vie a plus de branches que votre Croix... Et des racines bien plus profondes !

Aeduna : ancêtres des Verbena, ancienne alliance de païens, sages, herboristes et autres, influents en Europe (particulièrement autour de la Méditerranée) à l'époque antique.
Airts : les quatre directions (Nord, Sud, Est et Ouest).
Anciens Dieux : nombreuses divinités antérieures au christianisme, souvent vénérées par les Verbena.
Anciens Temps : terme général des Verbena pour désigner les enseignements, les croyances et le mode de vie de leur Tradition aux temps les plus anciens.
Antiques Croyances : culte des anciens dieux en général, également appelé les vieilles coutumes. Les Antiques Croyances étaient le nom de la précédente alliance de magiciens, sorcières, druides et autres Mystiques païens qui précédait les Verbena.
Arbre-Monde : métaphore Verbena de l'importance de la vie Mystique et de la Tradition. Les racines de l'Arbre-Monde s’apparentent profondément dans le monde souterrain, tandis que ses branches s’étalent dans tous les mondes de l’Umbra profonde. Son tronc traverse le centre du vivant, et constitue l'axe autour duquel le monde tourne.
L'Artisanat : Tradition des Verbena, bien que certains Verbena utilisent "l’artisanat" pour désigner spécifiquement la pratique du Mysticisme, tandis que d’autres l’utilisent pour faire référence à la Tradition dans son ensemble (y compris ses pratiques culturelles).
Deosil (Sens-du-Soleil) : dans la direction du soleil. Dans les rituels Verbena, deosil signifie se déplacer dans le sens des aiguilles d'une montre.
A l'Envers : dans le sens contraire des aiguilles d'une montre ou dans le sens contraire du Soleil. Généralement évité dans les rites Verbena, à l'exception des rites de bannissement ou de destruction.
Grand rite : union des contraires, incarnant le divin masculin et féminin, effectuée dans les rituels Verbena. Le grand rite peut impliquer la magie sexuelle, mais elle est souvent exécutée de manière symbolique.
Grande Roue : symbole païen des cycles de la vie, qui progressent continuellement selon des cycles en constante évolution.
Païen : du latin paganus ou "campagnard", désignant tout adepte de l'Ancienne Voie, sous une forme ou une autre.
Rede : aussi connue sous le nom de Rede Verbena ou de Grand Rede, principe directeur de la conviction de la Tradition, signifiant : "Faites ce que vous voulez, de façon responsable".
Tradifam : abréviation de "tradition familiale", Verbena initiée par un membre de la famille et issue d'une lignée familiale des Verbena.
Sentiers de la Wyck : chemins à travers l'Umbra, supposés avoir été créés par les Wyck il y a longtemps, leurs secrets ayant été confiés aux Aeduna et, plus tard, à leurs descendants Verbena.
Le Temps des Bûchers : référence qui a suivi la montée de l'Ordre de la Raison, lorsque les traditions païennes ont été persécutées et les adeptes de l'Ancienne Voie ont été chassés, torturés ou tués. La chasse aux sorcières de l'impitoyable Inquisition servait souvent de couverture au véritable but des Temps des Bûchers : l'élimination des Mystiques païens.
Verbenae : forme plurielle du Verbena, et nom original et formel de la Tradition. En dehors de la Tradition elle-même, elle est rapidement devenue inutilisable, et la plupart utilisent maintenant "Verbena" à la fois comme terme singulier et pluriel.
Wyck : les premiers mages. Les Wyck sont les ancêtres ultimes des Verbana (et de tous les Mystiques). Ils sont souvent associés aux grands dieux et héros du mythe païen.

Les Verbena font parti d'une antique Tradition primale, celle des premiers chamanes au premiers temps de la civilisation, du nom des Aeduna. Ces sages souhaitaient partager leurs connaissances sacrées du cycle de la vie et de la mort, et des force de la Nature, pour en faire bénéficier les Dormeurs. Toutefois, ces derniers les craignaient par incompréhension et peur des malédictions, si bien que Mages ont décidé d'agir indirectement, et plus subtilement envers la civilisation de laquelle ils se tenaient éloignés. C'est ainsi que sont nés les différents cultes Païens de la Déesse Mère dans les civilisations grecque, romaine ou encore chez les celtes. Malheureusement, au Moyen Age, l'Eglise Chrétienne a dénoncés les pratiquants Païens comme des agents du malin et, avec l'aide de l'inquisition, elle les a traqué et a brisé leur influence sur les Dormeurs. Très féminisée, les sorcières ont été victimes de cette persécution, et sont aujourd’hui sur le déclin. Nombreux ont été les Mages à mourir sur les bûchers pour hérésie. Les sorcières ont dû se cacher et se faire davantage discrètes. Les rares qui ont choisi de rester pour aider leurs semblables se sont alors fait passer pour de simples herboristes et guérisseurs en dissimulant leurs véritables pouvoirs et convictions. C'est à ce moment qu'ils ont pris le nom de Verbena, une herbe curative très utilisée.

Organisation : Dans l'ensemble, Les Verbena sont peu organisés, ayant un fort sentiment d'appartenance à un même groupe, mais pas de hiérarchie formelle - bien que la voie des anciens soit plus écoutée lors des débats. Ils ont tendance à s'organiser en petits groupes appelés chapelles. Ces groupes de fidèles se regroupent selon des nombres à valeur symbolique comme oar 3, 9 ou 13 personnes. Lorsque cela est possible, les membres d'une même famille sont réunis. En été, il arrive que plusieurs chapelles se rencontrent pour célébrer en commun certains rites particuliers. Lors de ces assemblées, tout le monde à voix au chapitre, même si les avis des anciens et des sages prédominent. Les principales réunions sont aux dates des 4 grands sabbats de l'année (Chandeleur 02/02, Beltane 05/05, Lammas 01/08 et Samhaim 31/10). Les Verbena ont également toujours un arbre autour duquel ils pratiquent leurs rituels.
Devenir membre des Verbena n'est pas une chose facile car ces derniers font passer une série d'épreuves, dont une mort et une renaissance symbolique, pour juger si l'apprenti est apte à devenir l'un des leurs. Ceux qui échouent ont le choix entre quitter définitivement la Tradition ou réessayer plus tard. Il arrive que des rixes éclatent entre traditionalistes et progressistes lorsqu'un rite de passage considéré important par les premiers n'est pas utilisé par les autres. Mais dans tous les cas, un statut de mage qui est ordonné lors d'une cérémonie n'est plus remis en cause ultérieurement.

Philosophie : La vie est un cycle sans fin. Tout ce qui vit, meure et tout ce qui est mort, nourrit la vie. Tout ce qui vit alimente ce cycle et cela est à la base de l'énergie du monde. Ce qui symbolise la vie tient une grande place dans les rites et les croyances des Verbena, c'est pourquoi le sang, source de toute vie, y prend une place primordiale plus que tout autre élément se rapportant au chamanisme ou au paganisme. Ils comprennent tout à fait que la vie n'est pas aseptisée et qu'elle connaît aussi bien des moments de douleur que des moments de bonheur. Il en résulte une certaine méfiance de la part des masses et de la plupart des Traditions qui les assimilent à des fous, inconscients de l'aspect violent de leur mysticisme. Toutefois, cette image est faussée car si les Verbena peuvent se montrer aussi dur que Mère Nature, ils peuvent se montrer aussi généreux qu'elle, et fêtent donc tout ce qui peut rappeler le cycle de la vie, aussi bien les événements positifs que négatifs : les changements de saison, la nature, la naissance, la mort, la sexualité, l'émotion brute...



Factions Internes
La majorité des Verbena ont tendance à croire que les Avatars se réincarnent au sein d'une même famille. C'est pourquoi chacune de leur faction reflète une des Essences. Toutefois, un Mystique d'Essence différente peut adhérer à une autre faction si cela s'accorde à ses convictions et à ses motivations. Les quatre factions principales sont souvent décrites comme différentes parties d'un même arbre.
Les Jardiniers de l'Arbre : Ils sont les plus nombreux et ce sont les Mystiques de l'Essence Motivale. Ce sont les plus traditionalistes, ils conservent les archives et les anciens rites, voués au maintien des coutumes et des croyances traditionnelles de ses ancêtres. Nombreux sont ceux qui se considèrent comme les seuls vrais Verbena. Ils jouent le rôle du tronc de l'arbre de la famille Verbena.
Les Déformateurs du Destin : Ils représentent les Essences Primordiales. Ce sont des sages en contact avec le Mystiscisme ancien et primordial, œuvrant au maintien des paradigmes fondamentaux de la Tradition. Ils prônent un retour aux sources et la simplification des rites car ils pensent que ces derniers sont devenus trop complexes. Ce sont eux qui symbolisent les racines de l'arbre, considérés comme étranges même parmi les autres Verbena.
Les Chercheurs de Lune : D'Essence Questive, ce sont des voyageurs et les plus ouverts. Ils sont tournés vers l'avenir, et inventent de nouveaux rituels, cherchant à incorporer divers styles et cultures dans la Tradition tout en restant conforme à la Tradition. Ils aiment autant en tier des enseignement qu'enseigner eux-mêmes. Ils représentent les fruits de l'arbre.
Les Tisseurs de Vie : Ce sont les Avatars Dynamiques. Ils négligent les anciens rites et les anciennes traditions car ils aiment la découverte et le changement, explorant les limites du mysticisme pour se transcender et transcender les autres. Les plus conservateurs ne les apprécient guère mais leur vénération de la vie et leur connaissance de la valeur du sacrifice force le respect. Ce sont les branches, ils sont à part mais appartiennent quand même à l'arbre.

Nouvelle faction
Valdaermen : Ancienne Tradition de Mystiques scandinaves du Moyen-âge, ayant en partie rejoint les Verbena lors de la fondation de la Tradition. Les Valdaermen sont solitaires et préfèrent les espaces sauvages aux villes, et ne se préoccupent guère de la politique de l’Ascension ou des affaires des Mystiques. Ils suivent la tradition d'Odin, leur conférant le pouvoir des runes. Ils ont de nombreux rituels en rapport avec la façon dont Odin a obtenu le savoir des runes : la tête en bas, blessé par sa propre lance et s’étant crevé l’œil gauche. Certains fanatiques se mutilent pour les mêmes effets, espérant ainsi pouvoir se rapproche du Père des Dieux.



Last edited by Vincent on Sat 23 Nov - 03:42 (2019); edited 8 times in total
Back to top
Publicité








PostPosted: Thu 21 Nov - 20:56 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
[Univers] Traditions'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    JDR Onirique Forum Index -> JDR Onirique -> Conception All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1
Jump to:  


Powered by phpBB © 2001, 2020 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. All rights reserved.
Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation